L’Hippodrome de Constantinople
PHOTOS
01 11 2019 - 10:55
14 lectures


l’Hippodrome de Constantinople se trouve à coté de la Mosquée Bleue et de la Basilique Sainte Sophie dans le quartier de Sultanahmet.

l’Hippodrome de Constantinople à Istanbul, il n’en reste que deux obélisques et une colonne en bronze (Colonne Serpentine) mais avec un peu d’imagination et un excellent guide expliquant l’histoire on,s’y croirait !

L’histoire intéressante de l’Hippodrome de Constantinople, reste et restera une histoire à raconter:
l’Hippodrome de Constantinople a été construit par l’empereur romain SEPTIME SÉVÈRE vers 203 de notre ère, parmi tant d’autre constructions pour l’aménagement de la ville: NEVAROMA (nouvelle Rome) ce nom a été donné pour montrer l’importance économique et politique de cette ville.

Au 4. siècle CONSTANTIN LE GRAND empereur prévoyant, fît libéré le christianisme, à changer le nom de la ville de NOVAROMA en CONSTANTINOPLE (qui veut dire la ville de Constantin) et agrandit l’Hippodrome de Constantinople dans des proportions gigantesques (400 mètre de longueur / 117 mètres de large ; plus que 3 fois et demi la grandeur d’un stade de foot) qui pouvait contenir jusqu’à 70.000 personnes.

Il réalisa ce réaménagement pour attirer toute l’attention du peuple de l’Asie mineur, de la mer noire, des Balkans, de la mer Égée ; il déclara Constantinople comme nouvelle capitale de l’empire romain de l’Orient.

Détails de la course à l’Hippodrome de Constantinople: 12 chars en rivalité sur la piste, ils tournaient 7 fois dans le sens contraire des aiguilles du montre, il y avait 4 courses le matin et 4 courses l’après midi, le gagnant était un vrai héros, il remportait énormément d’argent, de pouvoir, de prestige, il était très respecté et important.

Dans les tribunes deux camps supporter adverse, les verts: Fraction des basses classes, la plus nombreuse souvent provenant de province, égyptiens ou syriens des artisans, des commerçants, qui soutenaient des concepts religieux issus de l’orient.

Les bleus étaient la fraction greco-romaine issu des familles riches, soutenant l’orthodoxie.

Au fils des temps les adversaires se dotent d’une organisation militaire, et deviennent ainsi de véritables milices, qui régulièrement s’affrontaient.

Les tensions entre les deux fractions fut à l’origine de plusieurs révoltes mortelles.

En 501: 3000 morts / en 532 ( Sédition Nika ) 80.000 morts.

l’Hippodrome de Constantinople a subit une dégradation au fils des siècles, à partir du 6 ème jusqu’au 13 ème siècle 1204 jusqu’à la prise de Constantinople par les croisées qui mettra à terme la course de chars.

Des croisés, jusqu’à 1453 (l’arrivée des ottomans), l’Hippodrome de Constantinople a été abandonné.

A la période ottomane, l’Hippodrome de Constantinople est appelé AT MEYDANI (place aux chevaux) endroit ou des jeux à dos de cheval s’organisent.

La révolte des Janissaires contre les Sultans Ottomans démarre à partir cette place, en 1826 ont y exécuta 30.000 Janissaires sous le règne de MAHMUD II.

A partir de la prise de Constantinople, le visage de l’Hippodrome de Constantinople a totalement changé, les murs, les gradins sont déplacés pour d’autre constructions ; au 16ème / 17ème siècle à la place sera construit Le Palais d’Ibrahim Pacha et La Mosquée Bleue.

L’axe principale de l’Hippodrome de Constantinople sera gardé, à l’heure actuel c’est ce qui reste à voir, les bus de touristes ont remplacé les chevaux ce sont eux qui tournent au tour maintenant !

A visiter à l’Hippodrome de Constantinople:
En venant du coté de La Basilique Sainte Sophie, on peut apercevoir au début de l’axe principale une fontaine du 19ème siècle, édifié à la mémoire de l’empereur Allemand: Wilhelm II, d’où son nom La Fontaine Allemande, construite suivant le style de la néo-renaissance, sur un plan octogonal elle a été structuré en Allemagne, et exportée par pièces à Istanbul ; pour être à sa place d’aujourd’hui, l’intérieur du dôme revêtu de mosaïques repose sur 8 colonnes de porphyre vertes, tout autour des vasques en marbre (d’eau potable).

Source : toutistanbul.com


art. n° 1086











CONTACT
Contactez TWINS
Val d'Oise 95, France
chaymaya@ahfir.eu
© 2019 - twins.ahfir.eu