Avicenne
ARTICLES
31 08 2019 - 18:44
79 lectures



Abu ʾAli al-Husayn Ibn Abd Allah Ibn Sina, dit Avicenne, , né le 7 août 980 à Afshéna, près de Boukhara, dans la province de Grand Khorasan (actuellement en Ouzbékistan) et mort en juin 1037 à Hamadan (en Iran) 2,3, est un philosophe et médecin médiéval persan, de religion musulmane. Rédigeant principalement en arabe classique, il s'intéressa à de nombreuses sciences, comme l'astronomie, l'alchimie, et la psychologie.

Ses disciples l'appelaient « Cheikh el-Raïs », prince des savants, le plus grand des médecins, le Maître par excellence, le troisième Maître (après Aristote et Al-Fārābī).

Ses œuvres principales sont l'encyclopédie médicale Qanûn (Canon de la médecine) et ses deux encyclopédies scientifiques al Shifa (De la guérison [de l'âme]) et Danesh Nâma (livre de science).

Dans son Qanun, il opère une vaste synthèse médico-philosophique avec la logique d'Aristote, combinée avec le néo-platonisme, élevant la dignité de la médecine comme discipline intellectuelle, compatible avec le monothéisme. Son influence sera prédominante en Occident médiéval latin jusqu'au xvie siècle.

Si son œuvre médicale n'a plus qu'un intérêt historique, son œuvre philosophique se situe au carrefour de la pensée orientale et de la pensée occidentale. Elle reste vivante au début du xxie siècle dans le cadre de l'Islam iranien. Elle continue d'être étudiée en Occident du point de vue de la philosophie, de l'épistémologie et des sciences cognitives.


Source : wikipedia
Photo. Statue d'Avicenne à Vienne, Pavillon des érudits.


art. n° 647











CONTACT
Contactez TWINS
Val d'Oise 95, France
chaymaya@ahfir.eu

© 2020 - twins.ahfir.eu